vendredi 20 mars 2009

Claire Hero / Deux poèmes






DE LA CHASSERESSE à la génisse, Fracture d’Os,
J’ai changé. Je suis devenue
Ce que tu rejettes : de la viande
domestiquée, une tétine. Echouée je suis
dans son hélix, son gène une porte
par où je me suis faufilée, son flanc
une fenêtre sur une autre –
j’ai fait d’elle un chez-moi.
& qu’est-ce que tu vas faire ? – m'éliminer,
taon ?
En quoi vais-je me changer après ?
Cette nourriture blanche –
change – que je t’offre,
fruit de mon pis & trèfle.




PETIT CANOE


Où est la clé pour ce trou ?
J’ai cherché les coins perdus.
Mon palefroi est parti en promenade
Avant les pagodes de l’hiver.
Où est le paraître à mes yeux ?
Mélange de traineau et de jeu d’anneaux.
C’est beaucoup que de voir les Célibataires de Neige
accomplir leurs petits frigidaires.
Maintenant nous pouvons fixer l’ampoule.
Le filament, pagaie imaginaire.
Mon œil, petit canoë, déjà vu.
Comme les sept costumes indentiques
d’Einstein, la destination
n’a pas changée. Mais Oh !
le voyage, le voyageur.





--


« Wee canoe », « From huntress », Claire Hero, Octopus # 10