mercredi 4 mars 2009

Claire Hero / La salle à manger





D’après des tableaux de Balthus



Une fille claire est un secret. Une fille très claire est Susan.
C’est Elle. Nous sommes une géante. Imp.
Nous avons quatorze ans et nous changeons. Nous sommes presque.

Parfois nous sommes trois. Parfois nous sommes elle-qu’on-
doit-écouter. Qui ? Parfois nous sommes
elle-qui-ne-répondra-pas-à-elle.

Et ? Et sommes-nous en devenir ?
Nous devenons. Et qui ? Nous sommes quelque chose
et nous changeons
en plus bagatelle que traînée quoi ? Une amourette

de peluche marron ? un bol de fruits en cire ?
Une jupe ? Une poupée ? Et est-ce que plus tard ?
Est-ce que nous grandissons ? Tu es dégoûtée.

Nous avons des appareils. Des membres.
Pendant des années ils vécurent dans des contrées lointaines,
à manger les rues, et maintenant
Ils sont revenus. Bonjour, mari. Bonjour, femme.
Au revoir, dent de lait. Adios, rictus.

Oh, mais l’une de nous deux a choisi la tapisserie.
Elle est elle. Elle n’est l’Elle de personne, ma sœur.


--

« The living room », Claire Hero, Diagram 4-5 
















Balthus, "Les trois soeurs", 1955.