jeudi 25 juillet 2013

Dan Beachy-Quick / Poème extrait de Heroisms



Là où l'horreur est une comparaison, l'honneur voit
Des mains dans les arbres à la place des feuilles,

L'honnêteté demande pourquoi les applaudissements sont si doux

Alors que le vent souffle si fort -

La respiration est l'atmosphère la plus extrême

Là où les poumons sont des fleurs - avis de rosée -

Le soleil doute de tout, une expression générale

Dans la lumière de quoi le héros voit ces choses impuissantes

Demande pardon, demande de l'ombre pour l'obscurité -

Nous ne comprenons pas la crainte, elle nous comprend -

Quand les feuilles se plient en deux on dirait qu'elles dorment

Comme des yeux, sauf que ces yeux égalent des poings


--


(Extrait  de Heroisms, Poor Claudia, 2011)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire