mercredi 7 août 2013

Ben Mirov / Poème extrait de Hider Roser


j’essaie de percer le secret
de l’intelligence artificielle,
comment faire qu’une chose s’anime et vive

par soi-même entièrement. je crois
que c’est possible et mes croyances,
bien que fragiles et creuses comme les roseaux jaunes

qui ploient jusqu'à terre contre le vent,
le long de la rivière noire où le rêve 
s’agenouille pour mourir en paix, 

sont les seules choses qui m’embrouillent. 
et c’est la raison pour laquelle je les aime, c’est ainsi
que je voudrais qu’on se souvienne de moi,

qui essaie de sortir un lapin de l’air.
un lapin réel formé à partir du papier, formé
à partir d’une neige imaginaire.


--

Hider Roser, Octopus Books, 2012






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire