dimanche 7 août 2016

Adam Clay / Evolution abstraite


Ma fille a assez de mysticisme
pour nous tous, une construction obscène
à la dérive depuis cette rue principale pleine

d’une folie que personne ne se fatiguera à nommer,
parce que nommer pourrait aussi être un déluge
de miroirs, une fissure dans l’esprit qu’il ne vaudrait mieux pas

provoquer.  Il ne s’agit pas de faire des paragraphes.
De faire des boîtes issues des parties
les plus sombres de l’esprit, même si le train creuse

une ombre plus simple d’écoulement noir
depuis la gueule de la plupart des animaux
(même en plein jour), une forme étrange d’argent

mais pas un endroit où commencer. A cela
on n'accorde aucun crédit. Je ne sais pas si c’est l’esprit
qui donne forme au monde.



--

Poème extrait du numéro 6 de la revue n/a
Le site de l'auteur : http://adamclay.org/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire